Rôles inversés

« Merci de me faire une place chez-toi. Tu me permets d’être moi-même, à travers mon rôle d’aide à domicile, et de donner le meilleur de moi. »

Ces mots qu’elle a pris la peine d’adresser dans sa carte de vœux pour la nouvelle année me vont droit au cœur.

Elle me remercie de m’aider.
Silence.
Les rôles sont inversés.

Cette petite, comme je l’appelle affectueusement, fait partie de mon équipe de survie. Vingt-deux ans et une volonté inébranlable. À 7 h du matin, elle me tire de mon sommeil, après une marche matinale de 2,5 km, beau temps, mauvais temps. On habite au Québec, dois-je le préciser…

J’aimerais bien affirmer que je l’accueille avec mon plus beau sourire à son arrivée, mais dans la pénombre de ma chambre, j’ai le cerveau ramolli. Je n’émets que des sons vagues (qu’elle décode) pendant la première demi-heure de la journée.

La sienne, elle, est déjà bien entamée.

Elle s’active autour de moi avec énergie et enchaîne les tâches pour me permettre d’attraper mon autobus à l’heure prévue. Le temps file. Les étapes pour atteindre l’objectif sont nombreuses. Elle a appris à maîtriser cette routine qu’est la mienne et à la dompter pour la mettre à sa main, à son rythme, à mon rythme.

La victoire, c’est lorsque nous atteignons cette phase où malgré toutes les actions à poser en un court laps de temps, nous avons le sentiment que ce petit matin était doux. Que malgré tout, cette danse était fluide, synchronisée et harmonieuse. Qu’à deux, nous ne faisions qu’un.

© Photo : Hoby Ratsimbazafy

11 réflexions sur “Rôles inversés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s