Et un ange passa…

« Allô!!!!! Je viens tout juste d’avoir un accident de vélo! Pour l’instant, j’ai très mal. Je ne peux plus bouger mon bras. J’attends un peu pour voir si je vais à l’hôpital. Mais ne t’inquiète pas! Mon chum ou ma mère sont volontaires pour aller te lever si ça ne va pas demain matin. Ils sont très respectueux et attentionnés, tu verras. »

BOUM! Ce texto a l’effet d’une bombe.

Nos deux vies sont soudainement bouleversées, bien que les conséquences soient différentes pour chacune de nous. Jusque-là, nos réactions sont normales.

Ce qu’il y a de particulier cependant, c’est que la panique ne m’envahit pas. Ou du moins, pas de la même façon qu’à l’habitude. Comme si quelqu’un avait posé une main sur mon épaule pour me dire : « Tout va bien aller ».

C’est à ce moment que j’ai pris conscience du privilège que j’avais d’être si bien entourée. Qui est déjà en mode solution en pleine gestion de crise alors que la douleur est vive?! Qui s’inquiète du sort de l’autre alors que sa propre existence est complètement chamboulée?

L’altruisme, la compassion, le dévouement et la sensibilité sont de précieuses qualités. Pourtant, elles figurent rarement sur un CV. À mon avis, elles valent leur pesant d’or dans un monde effervescent où chacun tente de tirer son épingle du jeu, parfois même au détriment de ses semblables. Une pareille scène me ramène à l’essentiel, au cœur de la solidarité humaine.

Un handicap peut générer un sentiment d’impuissance ou d’insécurité. À plusieurs moments dans ma journée, la satisfaction de mes besoins fondamentaux dépend d’autrui. Savoir que la personne désignée pour m’aider ne me laissera pas tomber, en toutes circonstances, a l’effet d’un baume. Une attitude qui fait la différence pour me permettre d’atteindre un état de quiétude, même dans la tourmente.

On me demande parfois quelles compétences je recherche quand je sélectionne des aides à domicile. À compétences égales, une variable est importante : la confiance. Parce que l’aide que je reçois au quotidien est précieuse, voire vitale.

Ces personnes qui ont laissé leur empreinte dans ma mémoire sont celles qui m’ont aidée avec sincérité. La vie a placé sur mon chemin de nombreux petits anges venus de tous les horizons pour élargir les miens. De belles rencontres qui laissent sur leur passage de doux souvenirs et l’espoir que la suite soit aussi riche.

© Photo : Hoby Ratsimbazafy

8 réflexions sur “Et un ange passa…

  1. Maria dit :

    Mi querida Carol, Dios siempre cuida de ti porque tu eres un Angel!!
    Él siempre coloca buenas personas a tu lado, porque tu eres una persona maravillosa, bondadosa y con un corazon puro. Je t’aime mon amie!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s