J’ai gagné un médicament qui goûte l’espoir

Je me suis souvent imaginé, plus jeune, ce que serait ma vie sans la maladie, avec plus de muscles… J’ai bien essayé de gagner un peu de force, au fil des ans, mais les résultats étaient bien peu probants. Il fallait plutôt espérer conserver les acquis. Ne pas en perdre. Ne pas tomber malade. Être prudente et évidemment, ne pas rêver plus grand.

Ce soir-là, en voyant ce message, je dois vous avouer qu’après autant d’années à être conditionné, mon cerveau n’a pas pu assimiler la nouvelle qui venait d’être annoncée : un médicament a vu le jour.

Un élixir pour moi et ma maladie rare. Accessible. Près de chez-moi. Dans la vraie vie.

Pardon?! Voulez-vous répéter?

L’épée de Damoclès baisse sa garde

Déjouer l’évolution de la maladie. Ralentir ou même stopper sa progression. Améliorer la force musculaire et la condition de santé. Gagner de l’autonomie.

J’ai l’impression de parler de science-fiction, de concepts surréalistes. Pourtant, on me dit que les scientifiques ont cherché et qu’ils ont trouvé. La science s’est intéressée à mon sort et je pourrai bientôt goûter le fruit de ses efforts. Merci la vie!

Je ressens quelque chose de nouveau naître en moi. Je pense que c’est ce qu’on appelle l’espoir. Un sentiment visiblement puissant. Un tsunami qui réveille tous les sens. C’est comme voir au loin, pour la première fois, un décor majestueux qui nous émeut. J’ai envie de pleurer, de rire ou de crier. C’est confus. Je ne sais plus. Dites-moi quel est le protocole à adopter en de telles circonstances.

Alors que je n’avais jamais été capable de me projeter dans l’avenir, voilà qu’on m’offre d’imaginer mieux. Un peu mieux, beaucoup mieux, qui sait. J’ai ouvert les paris. Certains jouent la carte de la prudence (faudrait pas être déçu), d’autres m’imaginent compétitionner au bras de fer. J’les aime ceux-là.

L’histoire n’est pas encore écrite, mais juste l’idée qu’il y ait une possibilité, qu’il y ait une chance de gagner, c’est un gain immense et inespéré. Permettez-moi de rêver de la suite.

© Photo : Hoby Ratsimbazafy

22 réflexions sur “J’ai gagné un médicament qui goûte l’espoir

  1. Caroline Charette dit :

    WOW!!! Quel beau texte!!!! J’en ai des frissons! Vraiment intéressant d’avoir ta perspective sur l’annonce de cette grande nouvelle! Merci pour ce beau texte puissant! Je suis remplie d’espoir pour toi!!! xxx

    J'aime

  2. Marlène dit :

    BRAVO chère amie autant pour ta confiance de me le faire partager que ton bonheur de le diffuser à tous. Je te souhaite de garder cette vision merveilleuse d’un monde meilleur. Je te l’ai souvent dit je sais… il faut voir beau pour que les belles choses arrivent. Sème cet espoir et recolte le. Je suis heureuse pour toi xxx

    J'aime

  3. Marlène dit :

    Chère Caro,
    Je sais très bien qu’avec ta détermination, ton entêtement 😊, et surtout pour leur prouver que c’est toi qui détiens le dernier mot, tu vas sûrement prouver à tous que toi et seulement l’unique TOI va détrôner tous les diagnostics émis jusqu’à maintenant.
    Tu vas encore étonner et émerveiller tout le monde autour de toi, comme tu sais si bien le faire. Tu es vraiment une personne exceptionnelle dans toutes les sphères de la vie!
    Ça ne peut faire autrement que tu vas nous épater encore une fois de plus!
    Je voudrais bien posséder ta belle plume pour écrire combien je remercie la vie d’avoir mis sur ma route un exemple de courage et d’espoir incomparable!
    Merci, Caro, d’être une source d’inspiration constante, mais surtout d’être là!

    Marlène xx

    J'aime

  4. Hélène Villeneuve dit :

    ¨S’arrêter au troisième but ne donne rien de plus que d’être retiré sur trois prises.¨¸
    Si nous pouvions ajouter un nom à la définition du mot résilience, le plus approprié serait Caroline. Ce n’est pas un circuit que tu es en train de mais un grand chelem, une partie sans point ni coup sur. Désolée pour ces termes de baseball mais saches que se sont des exploits que seul les grands gagnants, les battants réalisent. Un jour, nous lèverons nos verres de champagne bien haut pour célébrer non pas seulement ta victoire au bras de fer mais tout ce que tu sèmes et qui germe en nous. Comme disait Richard Desjardins, tu n’est pas une extra-terrestre mais une terrestre extra.

    J'aime

  5. Mafe Tabares dit :

    Caro, tu mensaje es hermoso!!
    Tu eres una guerrera incansable, yo admiro tu fortaleza, tu calidez y tu valentía.
    Tu iluminas a quienes estamos cerca tuyo!!
    Te quiero mucho

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s