L’art d’aider

Certains choisissent de prendre soin. D’autres peuvent être appelés à le faire parce qu’un proche se retrouve subitement dans le besoin. D’autres encore rencontrent une personne qui nécessite une attention particulière.

Dans tous les cas, venir en aide est un apprentissage qui nécessite une très grande capacité d’adaptation.

Chapeau à tous ceux qui relèvent ce défi que la vie leur propose!

Prendre soin selon eux…

Aider, c’est porter en soi la volonté d’aller au-delà du mot « aider ». C’est ressentir les besoins de l’autre. C’est se décentrer de soi et devenir une partie de l’autre pour mieux seconder.

Aider, c’est acquérir l’humanité nécessaire pour épauler un humain qui lève sa main. C’est se sentir important aux yeux d’une personne, mais réaliser que c’est elle qui nous apporte de précieux enseignements.

Aider, c’est tendre la main et le cœur en même temps.

– Chantal

artdevivre5

Selon moi, aider c’est tout d’abord quelque chose que l’on fait pour soi et non pour l’autre.

On le fait pour en apprendre sur la réalité des gens qui nous entourent, pour enrichir nos valeurs personnelles, mais surtout pour avoir la chance de vivre la relation d’aide, l’une des relations les plus sincères et épanouissantes qui existent.

On pense à tort que la relation entre l’aidant et l’aidé est unidirectionnelle. En effet, la personne que j’aide me fait souvent part de sa reconnaissance, mais c’est moi qui voudrais la remercier de me laisser la chance d’entrer dans son intimité et de me permettre d’avoir un emploi aussi enrichissant.

Six mois après le début de cette expérience, je peux honnêtement vous dire que c’est l’emploi qui m’a le plus appris, mais qui m’a surtout le plus surprise. J’étais loin de pouvoir m’imaginer les impacts d’une limitation physique sur la qualité de vie.

Malgré les obstacles et son handicap, cette personne fait preuve d’une résilience et d’une positivité qui m’inspirent à faire de même dans mon quotidien.

Je tiens donc à remercier tous ceux qui se laissent aider de nous apporter autant!

– Marianne

artdevivre15

J’avais quatre ans lorsque j’ai rencontré mon amie dans son super véhicule motorisé. Ce fut d’ailleurs la première et la dernière fois où j’ai porté attention à son fauteuil roulant. Elle est devenue une grande amie, je dirais même qu’elle est devenue une sœur pour moi.

En réalité, je n’ai jamais vraiment perçu ce que je faisais pour mon amie comme de l’aide. Je l’aidais simplement, sans même me poser de question. Ça allait de soi. Je ne réfléchissais pas à sa maladie. C’était naturel pour moi de prendre soin d’elle.

Nous allions partout ensemble et rien ne pouvait nous arrêter. J’étais les bras, les jambes et la force. Elle, elle était le cerveau des opérations. À chacun ses forces!

– Stéphanie

artdevivre4

Aider, c’est soutenir quelqu’un. C’est faire un effort pour qu’un autre atteigne son but. C’est la collaboration. C’est un don de soi.

Pour que ce soit naturel et plaisant pour l’aidant, il faut que le principe ou le but poursuivi rejoigne ses valeurs. Il ne faut pas que l’aidant attende un retour de l’aidé. La vie renverra la balle un jour ou l’autre, tout simplement.

En aidant, on se définit. On apprend à se connaître. On rencontre des gens formidables. On fait des découvertes. On va plus loin que ce que l’on ferait seul.

Aider, c’est se développer soi-même en plus de se sentir vivant, utile. C’est une expérience qui n’a que du positif pour tous.

– Joannie

artdevivre10

Pour moi, la relation d’aide, c’est de prendre le temps d’être avec l’autre, de partager son intimité dans le plus grand respect et de cibler ses besoins. La notion de plaisir est également primordiale.

Mon conseil aux aidants : soyez comme vous aimeriez qu’on soit avec vous dans une telle situation. Respectez l’autre dans ce qu’il est et dans ses habitudes de vie.

Pourquoi l’ai-je fait? D’abord et avant tout, j’ai eu la chance de développer une belle amitié en aidant. J’ai eu le bonheur de partager le quotidien de cette personne pendant plusieurs années.

Cette expérience m’a appris beaucoup sur les obstacles que vit une personne handicapée. Cette relation d’aide représentait une façon pour moi de montrer mon appui et toute mon admiration pour cette personne qui n’est pas freinée par son handicap, mais qui a envie d’avancer dans la vie.

– Corine

artdevivre1

Donner de ce que l’on est en sachant que ce ne sera pas suffisant.
Le donner quand même, au cas où cela aiderait un peu.
La maladresse qui côtoie la gentillesse et la générosité.
Tout ça pour s’inspirer.

Toutes les vies sont belles, elles m’enrichissent.

J’ai besoin de me sentir utile et appréciée, c’est pourquoi j’ai choisi ce métier. Il n’y a rien de plus valorisant que de savoir que les gestes que je pose aident quelqu’un à passer une meilleure journée. J’ai ainsi le sentiment de faire une différence.

Toutes les personnes avec qui j’ai passé du temps ont aussi fait une différence dans ma vie parce qu’à la suite de chaque rencontre, je suis transformée.

Aider, c’est aimer les gens. Tout le monde est unique et précieux.

Souvent, je me demande comment j’aimerais qu’on m’aborde si j’avais besoin de l’aide des autres. J’apprends des gens que j’aide en voyant la vie de leur point de vue tout en leur faisant aussi voir le mien.

– Suzy

banque5

À la base, mon but n’était pas d’aider une fille en fauteuil roulant, mais juste de passer du temps avec elle. C’est une relation qui se développe et la situation de handicap amène la notion d’aide. C’est un peu comme apprendre la langue d’une personne qu’on rencontre. C’est quelque chose qui vient avec.

Pour ma part, la notion d’aide n’a jamais été considérée comme la première chose. Autrement, ce serait comme voir un fauteuil roulant avant de voir la personne…

– Vincent

© Photos : Hoby Ratsimbazafy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s